Positano

Positano est pour la plupart des visiteurs de la côte amalfitaine le premier village qu'ils visitent au cours de leur excursion le long de la côte amalfitaine. C'est un lieu plutôt mondain avec de beaux hôtels assez chers, de nombreuses galeries d'art et avec son propre label de mode. Les maisons blanches, dans le style oriental, sont collées au flanc de montagne. Le village est protégé contre les vents du nord par la chaîne de montages Lattari. Avec ses nombreuses petites plages, certaines privées, c'est l'un des villages les plus populaires.

Dans les rues étroites, il y a plein de shops et de galéries d'art et surtout des masses de touristes Anglais et Américains.

L'origine de Positano tient le milieu entre l'histoire et la légende. . Selon la légende, Positano a été fondé par Poséidon, le dieu de la mer, comme une expression de son amour pour la nymphe Pasitea.

Les sirènes qui, par leurs belles chansons, devaient tourner la tête à Odysseus au cours de ses pérégrinations à travers Méditerranée, auraient fait cela des Li Galli, les petites îles qui se trouvent en face de Positano. Odysseus, prévenu par Kirke, aurait bouché les oreilles de son équipage avec de la cire d'abeille et se serait laissé lui-même attacher au mât. Ainsi il pouvait empêcher que son navire se brisa sur les rochers.

L'empereur romain Tibère utilisait Positano comme entrepôt de grain. Au temps des Républiques Maritimes Positano a été pillé plusieurs fois par Pise. Les maisons étaient de plus en plus construites sur la hauteur afin d'être mieux protégées contre les invasions.

Depuis le milieu du 12e siècle il a perdu, tel qu'Amalfi,beaucoup de son importance. Ce n'était qu'au début du 19e siècle que la région a été redécouverte par les touristes allemands, britanniques et américains. Il y est née une industrie de la mode en plein essor. Une propre marque « Moda Positana » a été créée, caractérisée par des motifs de fleurs colorées.

Montepertuso

Le petit village au-dessus de Positano est connu pour son ' rocher avec un trou'.