Gênes

Gênes, le port italien le plus important sur la Méditerranée, est une des villes les plus sous-estimées de l'Italie. En tant que ville portuaire elle est facilement associée à l'industrie et la pollution. Gênes n’était pas en haut de notre liste de priorités, mais, après une première introduction en 2014, nous devons revoir notre jugement. Ce n’est certainement pas la ville la plus propre – un peu de peinture ferait à plusieurs endroits des merveilles - mais l'une des plus dynamiques. Et au niveau culturel, il y a tellement de sites que vous pouvez y remplir au moins une semaine. Nous donnons ici seulement les premières impressions de notre visite, avec quelques faits et conseils que nous devons à notre guide Andrea, qui nous a conduit à travers la ville.

Gênes est située sur la côte ligurienne. La ville est vraiment coincée entre la mer et les montagnes. Le centre-ville se trouve autour du vieux port, où il y a un grand nombre d'activités industrielles. Le port lui-même s'étend plus vers l'ouest. Sur une distance de près de 20 km, elle est protégée par une digue. À L’ouest se trouve aussi l'aéroport de Gênes, nommé d'après l’un de ses plus célèbres habitants, Christophe Colomb.

 San Pietro in Banchi San Pietro in Banchi

 L'assaut de JerusalemL'assaut de Jeruzalem

Piazza FerrariPiazza Ferrari

Histoire

Déjà au XIe siècle Gênes était avec Pise, Amalfi et Venise, l'une des quatre grandes républiques marines de l’Italie. De 1339 à 1797 elle était régné par les Doges, comme a Venise. Ceux-ci étaient choisis parmi les familles les plus importantes de la ville et gouvernaient la ville pour des périodes de deux ans. Pour montrer leur importance, les familles construisaient des tours. Actuellement, il ne restent que cinq d'entre eux.

La première «banque» a été fondée à Gênes en 1408, dans la Casa di San Giorgio, actuellement situé sur la Piazza Caricamento. La ville a également joué un rôle important dans la lutte entre l'empereur Charles V et le roi de France François Ier. Elle a finalement choisi le côté de l’empereur, lui permettant d'atteindre une importante victoire sur le roi français. Certains banquiers génois étaient dès lors banquier de Charles V, ce qui explique la relation particulière de Gênes avec l'Espagne.

Au 16ème siècle, les banquiers commençaient à s'installer plus haut dans la ville. Un tout nouveau quartier s’y est développé, les Strade Nuove, avec d'énormes palais.   

En 1797, la ville était occupée par les Français, sous la commande de Napoléon. Pour briser le pouvoir des familles leurs armoiries furent enlevées des monuments et des façades. On peut encore le voir à de nombreux endroits. En 1815, au Congrès de Vienne qui a suivi la défaite de Napoléon à Waterloo, Gênes a été fusionnée avec le Royaume de Sardaigne. En 1870, Gênes est devenu une partie de l'Italie unifiée.

Architecture

Sur votre promenade à travers Gênes vous rencontrerez de nombreux styles architecturaux. Voici quelques brèves fonctionnalités qui vous permettent de distinguer les principaux styles:

  • style médiéval (12ème - 14ème siècle): les bâtiments ont été construits de pierres massives (parfois noir et blanc). Les étages supérieurs sont parfois construites avec des briques, qui étaient bien sûr moins fortes, mais plus faciles à mettre en place. Tous les étages ont la même hauteur.
  • Renaissance (14ème-16ème siècle), les murs étaient placardés et décorés de fresques, qui suggèrent souvent des effets trompe-l'œil : colonnes, pierres, volets et parfois même des fenêtres entières. La symétrie et l'uniformité sont des caractéristiques très importantes, ce qui est démontré à l’extrême dans les palais des Strade Nuove. Les étages ont des hauteurs différentes : les “piano nobile”, les quartiers de logement pour les nobles, étaient plus hauts que les étages où habitaient les serviteurs.
  • baroque (16ème -17ème siècle): se caractérise par l’exagération du mouvement, la surcharge décorative, les effets dramatiques, la tension, l’exubérance, la grandeur parfois pompeuse et le contraste.

Vous trouvez un bon exemple des différents styles à la Piazza Caricamento. La partie la plus ancienne du Castello di San Giorgio (côté de la ville) est principalement constituée de briques. Au 16ème siècle, il a été élargi dans le style Renaissance et décoré de fresques. La façade est ornée d'une fresque de St George et le dragon. À l'arrière du bâtiment se trouve un petit élément «baroque» dans la façade.
Saint-Georges est le patron saint de la ville. Le drapeau de la ville se compose d'une croix de Saint-George, une croix rouge sur un fond blanc. Ceci est aussi le drapeau de l'Angleterre, qui a également St. George (Saint George) comme patron saint.

Parfois, vous voyez le drapeau en combinaison avec deux griffons (un mélange d'un lion et d’un aigle).

Quelques détails intéressants sur Gênes :

  • o La personne la plus connue de Gênes est sans doute l’explorateur Christophe Colomb, né à Gênes en 1451. Pour le financement de ses voyages il a émigré vers l'Espagne. La maison natale de Colomb est l'une des curiosités à Gênes;
  • Le « jeans » a son origine à Gênes. Il est issu d'une étoffe brute qui, au XVIe siècle, était utilisée pour les vêtements des ouvriers dans le port. L’étoffe a plus tard été exportée vers l’Amérique où elle a été commercialisée par Levis.
  • Rubens a été un des plus célèbres visiteurs de Gênes. Au cours de ses voyages à travers l'Espagne et l'Italie, il est resté longtemps à Gênes. En 1622, il y a publié un livre avec des dizaines de croquis détaillés des palais de Gênes, y compris des palais des Rolli.

Dans l'arrière-pays de Gênes il y a deux parcs régionaux, des réserves naturelles qui sont vraiment attrayants pour les randonneurs.

  • Le Parco del Beigua dans l'est. D'une superficie de 87 km², c'est le plus grand parc régional de la Ligurie. Il offre une grande variété de paysages divers. Les plus hauts sommets atteignent 1 200 mètres.
  • Le Parco dell'Antola se trouve au nord de Gênes. Il a une superficie de 48 km². Le Monte Antola a 1597 mètres d'altitude.

Comment aller à Gênes ?

Depuis les Cinque Terre, vous atteignez Gênes le mieux en train. De Levanto et de La Spezia il y a de nombreuses liaisons semi-directes à Gênes. Vous pouvez descendre à la gare Genova Principe P. ou Genova Brignole.

Si vous êtes en voiture, venant de la France, vous y passerez de toute façon. La Strada Aldo Moro, un viaduc,traverse la ville d'ouest à l’est et passe par le port. Trouver un parking ne pose pas vraiment un problème, soit en centre ville ou dans le port (Via Magazine del Cotone).

Dans notre guide, vous trouverez 6 pages avec la description du circuit que nous avons suivi avec notre guide Andrea. Si vous voulez faire appel à Andrea pour votre visite, vous pouvez le contacter ici. Ça vaut le coût.

Contactez Andrea


Commandez notre dossier